Ce qu’il reste de nous

UnknownMurielle Allouche, l’auteure de ce livre, m’a contactée en 2004 pour écrire une « lettre ouverte » dans un ouvrage rassemblant des témoignages de familles marquées par l’histoire de la shoah.

Le livre comprend des témoignages d’anonymes et de personnes plus médiatisées, comme la famille Klarsfeld ou le psychiatre Boris Cyrulnik.

L’idée de ce livre était de confronter sur trois générations le vécu de survivants ou témoins de cette période de l’Histoire avec ceux de leurs descendants.

Que peut transmettre un survivant ? Comment les générations suivantes parviennent-elles à intégrer ce vécu traumatique ? Comment la mémoire se transmet-elle de génération en génération ? Telles sont les questions abordées dans ce livre.

Alors qu’aujourd’hui, les voix de la troisième génération dont je fais partie commencent à se faire entendre, Murielle Allouche fut l’une des premières à nous donner la parole il y a plus de dix ans.